Orchidées perdues dans les broussailles
Orchidées perdues dans les broussailles
Encre sur papier, 32 x 508 cm.

Selon les dires mêmes de l’artiste, ce tableau représente, sous le couvert d’orchidées, de bambous et de rochers — ses thèmes de prédilection —, les qualités des vrais « gentilshommes », à savoir la pureté du cœur, l’honnêteté et l’intégrité. Nombreux et touffus, les massifs de fleurs, disposés en bon ordre, ne dégagent cependant pas un sentiment de chaos. Oscillant entre densité et espace, aplats foncés et lavis clairs, la composition témoigne de l’incroyable brio du peintre. Associant respectivement les orchidées et les ronces aux gens de bien et aux hommes du commun, Zheng Banqiao indique implicitement sa volonté de se placer au-dessus de la mêlée en refusant de se laisser gagner par l’immoralité ambiante. Ainsi exprime-t-il avec force et intensité son impuissance à corriger les injustices dans un milieu mandarinal gangréné par la corruption.

Orchidées perdues dans les broussailles

€12.00Prix
  • Zheng Banqiao (1693-1765)