La nymphe de la rivière Luo
La Nymphe de la rivière Luo
Encre et couleurs sur soie, 27,1 x 573 cm

Inspiré des vers éponymes du prince des Trois Royaumes Cao Zhi (192–232), ce rouleau dépeint l’amour sublime que porte le poète à une nymphe de la rivière Luo ainsi que la profonde affliction que lui cause l’impossibilité de demeurer aux côtés de l’esprit des eaux.
En faisant apparaître plusieurs fois les protagonistes dans divers décors indépendants de montagnes, de forêts et de rivières, le peintre a réussi à intégrer continuité et cohérence dans la progression narra-tive. Le trait, qui allie délicatesse, vigueur et sobriété, est typique du style de Gu Kaizhi, que l’on compare souvent à de « fins fils de soie ». Les couleurs franches s’accordent élégamment avec les contours nets et l’absence d’ombres bien marquées. En cela, cette œuvre où « l’Homme dépasse la montagne » et où « l’eau ne recouvre pas le monde » annonce déjà la peinture des Dynasties du Nord et du Sud.

La nymphe de la rivière Luo

€12.00Prix
  • Gu Kaizhi (345 ? - 406)